Ressources for famillies
Summer camps and respite careGames and adaptated sports equipment

Ressources for professionals
Assessment tools


Prematurity and interventions


 

3e Colloque en Déficience Motrice Cérébrale

3rd Cerebral Palsy Conference

Loisirs et activités récréatives: au coeur de la participation sociale

Leisure and recreational activities: central to social participation

Le jeudi 12 octobre 2006 / Thursday, October 12, 2006

Val-David, Québec, Canada


List presenters:


Line Nadeau Ph.D.

Centre interdisciplinaire de recherche en réadaptation et intégration sociale (CIRRIS)

Université Laval

Modèle favorisant la participation des enfants avec déficience motrice/

A Model of Factors Affecting the Recreation and Leisure Participation of Children with Disabilities

Chez les enfants, les adolescents et les jeunes adultes, la participation sociale se rapporte à la possibilité, à part égale, d'agir, d'interagir et d'accomplir des rôles sociaux dans les milieux de garde, scolaires, communautaires et d'insertion socioprofessionnelle. Cette conférence résume les travaux d'un groupe de chercheurs ontariens (King et al, 2003) qui proposent un modèle conceptuel incluant 11 facteurs personnels, familiaux et environnementaux associés à la participation sociale. La démonstration des composantes de ce modèle met en lumière l'importance de rassembler les expertises des parents, d'intervenants, de chercheurs et de décideurs afin de renforcer le potentiel des jeunes et les soutenir dans leurs différents milieux de vie. C'est dans cette perspective que le Consortium en Paralysie Cérébrale a été créé.

Partie 1 de la conférence (français)
Partie 2 de la conférence (français)
Partie 3 de la conférence (français)
Partie 4 de la conférence (français)

Top

Désirée B. Maltais Ph.D.

Centre interdisciplinaire de recherche en réadaptation et intégration sociale (CIRRIS)

Université Laval

Personal Factors Relevant to Physical Activity in Children and Adolescents with Cerebral Palsy

Young people with cerebral palsy are less physically active than their typically developing peers. This presentation will review the physical activity (PA) literature for these children and adolescents in an effort to shed light on both the importance of PA for this group, and on the possible personal factors relevant to their level PA. The presentation will conclude with suggestions for future research and clinical intervention strategies.

Partie 1 de la conférence (english)
Partie 2 de la conférence (english)
Partie 3 de la conférence (english)

Top


Normand Boucher Ph.D.

Centre interdisciplinaire de recherche en réadaptation et intégration sociale (CIRRIS)

Université Laval

Les jeunes adultes ayant une DMC, contexte de vie et les services dans la communauté au Québec

Cette étude réalise le portrait des déterminants personnels et environnementaux de la participation sociale des adultes ayant une DMC. Les participants sont des adultes ayant une DMC et ayant reçu des services au programme DMC, secteur enfants/adolescents de l'IRDPQ, de 1985 à 2004. La MHAVIE et la MQE sont utilisées par le biais d'entrevues téléphoniques. Le Système de classification de la fonction motrice globale de la paralysie cérébrale (GMFCS) est utilisé afin de déterminer le niveau de sévérité dans les déplacements. Cette conférence présente des données descriptives de la phase 1 afin d'établir le profil des participants (n=145) et la qualité de leur contexte de vie et leur utilisation des services dans la communauté. Ces données révèlent entre autres que 70% d'entre eux ont un revenu annuel inférieur à 15 000$ et qu'ils ont plus tendance à demeurer chez leurs parents que l'ensemble de la population ayant des incapacités au Québec. Selon le GMFCS, 46% des participants ont des incapacités sévères au plan de la motricité. Les résultats de la MQE révèlent que le soutien du réseau social et l'attitude de l'entourage sont des facilitateurs les plus importants alors que les facteurs de l'environnement physique (les objets, voies de circulation et conditions climatiques) sont des obstacles importants pour plus de 60% d'entre eux.

Partie 1 de la conférence (français)
Partie 2 de la conférence (français)
Partie 3 de la conférence (français)

 

Top

Francine Dumas M.Sc.

Centre interdisciplinaire de recherche en réadaptation et intégration sociale (CIRRIS)

Université Laval

Facteurs associés à l'activité physique chez les adultes ayant une DMC

L'activité physique (AP) est un facteur prédictif important de la santé. Il y a cependant peu d'informations sur l'AP chez les adultes ayant une déficience motrice cérébrale (DMC). Notre objectif est de décrire des facteurs personnels associés à l'AP, chez ces personnes. Un questionnaire sur la santé et les habitudes de vie a été administré à 145 personnes (n=73 hommes, n=72 femmes; 28 ans ± 5.6). Cette recherche a défini deux niveaux d'AP selon la fréquence des sessions d'entraînement de 20-30 minutes: actif (>2 fois/semaine) et sédentaire (<2 fois/semaine). Les résultats montrent qu'un peu plus de la moitié des personnes (54.5%) sont actives, tant chez les femmes que les hommes. Le niveau de sévérité (GMFCS) semble peu affecter le niveau d'AP; cependant les personnes qui ont de bonnes habiletés à la marche (GMFCS 1) ont tendance à être plus actives que sédentaires. Le niveau d'AP n'est pas lié au sexe ni au niveau de sévérité, sauf pour le groupe GMFCS 1, mais il est associé à la douleur et aux capacités de marche. Les interventions visant la prévention et contrôle de la douleur et le maintien des capacités de marche pourraient affecter l'AP et conséquemment la santé de cette population.

Partie 1 de la conférence (français)
Partie 2 de la conférence (français)

Top

Manon Charron, physiothérapeute

Centre de réadaptation en déficience physique Le Bouclier

L'équitation: un médium thérapeutique alternatif

Depuis 2001, l'équitation est utilisée comme médium thérapeutique au CRDP Le Bouclier. Ce médium favorise chez la personne présentant une déficience le développement de nouvelles compétences par le biais d'exercices variés, exécutés grâche aux mouvements rythmés et continus engendrés par les déplacements du cheval. Outre les bénéfices sur le plan physique, l'équitation thérapeutique est reconnue pour comporter des bienfaits sur le plan psychosocial. En 2001-2002, un projet pilote a été réalisé au CRDP Le Bouclier en collaboration avec des instructeurs équestres certifiés de l'Association canadienne d'équitation thérapeutique (ACET). Le but était de vérifier la pertinence d'inclure l'équithérapie comme moyen thérapeutique dans les interventions avec des enfants de 3 à 18 ans présentant une déficience motrice et d'évaluer les bénéfices thérapeutiques. La conférence présente les résultats de ce programme, lesquels ont été relevés par l'entremise de diverses mesures relatives à la posture, l'équilibre, la démarche, la motricité globale, les rétractions musculaires, la force musculaire, la conscience corporelle ainsi que l'appréciation des parents et des enfants participants. En plus des gains physiques, des bénéfices sur le plan psychosocial sont témoignés par les parents, de sorte que l'équitation contribue à l'amélioration de l'estime de soi et de la confiance en soi ainsi qu'à l'émergence d'un sentiment d'accomplissement et de fierté chez les enfants. Ceux-ci ont développé une fierté à réussir une activité «normalisante».

Partie 1 de la conférence (français)
Partie 2 de la conférence (français)
Partie 3 de la conférence (français)


Louise Martel, physiothérapeute

Centre régional de réadaptation La RessourSe

Participation sociale et activités aquatiques: Un défi pour les enfants grâce aux Expl-EAU-rateurs

La présente étude propose l'analyse des retombées d'un programme de dix rencontres comprenant des activités aquatiques et intitulé les Expl-EAU-rateurs. Le but du programme est de développer la participation sociale chez les enfants ayant une incapacité, tout en s'amusant! À travers des jeux à la piscine, il favorise les échanges de collaboration. En plus, il permet au jeune de développer des habiletés motrices et son autonomie en milieu aquatique. Pour faciliter les apprentissages, une mascotte, le Capitaine SNOREAU, est utilisée. Il guide les enfants dans les activités à réaliser. Six enfants ayant une paralysie cérébrale accompagnés d'un ami ont participé à l'expérimentation de ce programme. Celui-ci sera présenté à l'aide d'illustrations des activités réalisées.

Partie 1 de la conférence (français)
Partie 2 de la conférence (français)
Partie 3 de la conférence (français)
Partie 4 de la conférence (français)

Top

Julie Duguay, physiothérapeute

Centre de réadaptation Estrie

Le groupe vélo

L'apprentissage du vélo sans roues d'appoint: une activité significative pour tous les enfants

Présentation de l'expérience d'une intervention de groupe visant à améliorer les compétences à vélo. Historique de la mise en place du groupe. Modalités d'intervention lors du groupe vélo. Impact sur la participation sociale. Projets futurs.

Partie 1 de la conférence (français)
Partie 2 de la conférence (français)
Partie 3 de la conférence (français)


Marc Lachance et Ginette Faucher, intervenants en loisir

Centre communautaire de Beauport inc.

Mise en place d'un programme de loisirs adaptés: les étapes à suivre

Le Centre communautaire de Beauport inc. a comme mission de créer un milieu de vie pour favoriser l'épanouissement de l'individu et de la collectivité à partir des besoins et des ressources du milieu en supportant et encadrant les initiatives des gens d'ici et en créant un lieu d'appartenance pour la communauté. La création d'activités en loisir communautaire dans l'arrondissement de Beauport pour les personnes avec un handicap physique, avec une déficience intellectuelle et/ou un problème de santé mentale était tout désigné comme nouveau secteur d'activité. Cependant, des questions très pertinentes se sont présentées: Où trouver l'expertise nécessaire au développement d'un tel projet? Quels sont les partenaires à contacter? Sont-ils prêts à s'investir et si oui, de quel genre d'investissement? Avons-nous les moyens comme organisme sans but lucratif (OSBL)? Où trouver le financement? Nos locaux sont-ils accessibles? Comment ferons-nous connaître nos activités? Voilà la réflexion de départ. Maintenant, bienvenue dans le monde du Centre communautaire de Beauport inc.

Partie 1 de la conférence (Ginette Faucher, français)
Partie 2 de la conférence (Marc Lachance, français)
Partie 3 de la conférence (Marc Lachance, français)

Top

Donna Anderson Ph.D.

Line Nadeau Ph.D.

Cyril Schneider Ph.D.

CIRRIS

Université Laval

Centre Hospitalier Universitaire de Québec

Outil interdisciplinaire de planification des activités extra-murales visant la participation sociale des enfants et adolescents avec DMC / Interdisciplinary planning tool for extra-mural activities that target social participation among youth and adolescents with CP

Rehabilitation programs that take place in community settings are essential to increasing social participation among children with CP and their families. Like other programs, evidence of the quality and effectiveness of these programs in enhancing social participation is important in informing both program effectiveness as well as evidence based practice. However, while program evaluation and evidence based interventions are desirable, there is little evidence of a comprehensive evaluation component in current program planning. At the same time proper program evaluation is acheived only when evaluation has been included in the planning phase of the program. Hence, the objective of this project was to develop a multidisciplinary program planning tool to facilitate the eventual evaluation of community based interventions (activities performed outside the rehabilitation institute) that target social participation among youth with CP. To achieve this, qualitative research methods were employed and included, document review, interviews, and focus group testing. Document review and interviews were conducted with 14 rehabilitation centres, three schools and one hospital in Québec. Based on the document review and interview findings a first draft of the tool was developed. The draft was then reviewed and critiqued by two clinicians. Revisions were made based on the clinicians comments yielding a pilot version of the tool. The pilot version was then subjected to focus group testing, yielding the current version. The joint efforts of the research team and clinicians resulted in the development of a comprehensive tool to facilitate planning for the evaluation of extra-mural rehabilitation activities that target social participation in youth with CP. This tool will help clinicians include evaluation as part program planning of community based rehabilitative interventions for children with CP.

Partie 1 de la conférence (Donna Anderson, english)
Partie 2 de la conférence (Line Nadeau, français)
Partie 3 de la conférence (Cyril Schneider, français)

Top

Laurie Snider Ph.D., OT

School of Physical and Occupational Therapy, McGill University

Riding as a therapy for children with cerebral palsy. Is there evidence that it works?

It has been suggested that horseback riding therapy is well suited to address the complex needs of the child with Cerebral Palsy (CP). Various terms are used in the literature to describe slightly different variations of the treatment including hippotherapy, horseback riding therapy, and equine movement therapy. The goal of riding therapy is to use the movements of the horse as a therapeutics modality to increase function: the goal therapeutic riding is to teach riding skills. Supporters state that the warmth, shape, and rythmical, three-dimensional movements of the horse improve flexibility, posture, balance, and mobility. One of the many positive aspects of the hyppotherapy is the ability to grade the activity as the child's function and abilities improve.

Partie 1 de la conférence (english)
Partie 2 de la conférence (english)
Partie 3 de la conférence (english)


Annette Majnemer Ph.D., OT

School of Physical and Occupational Therapy, Departments of Neorology & Neurosurgery and Pediatrics, McGill University

Tools for cerebral palsy: new directions

Objective measurement of outcomes is important, providing accurate and useful information to consumers, service-providers, managers, policymakers and researchers. Assessment tools evaluate particular attributes of the individual and should have sound psychometric properties. The International Classification of Functioning, Disability and Health (ICF) has recently been developed and endorsed by the World Health Organization, and provides an extremely useful framework for selecting appropriate assessment tools. All aspects of a child's health and functioning at the organ system, individual and societal levels are considered. Furthermore, possible facilitators and obstacles to achieving functional independence that are either intrinsic to the child (personal factors) or extrinsic (environmental factors) are considered. Common assessment tools used in the clinical setting and in clinical research for children and youth with cerebral palsy will be briefly described. Careful consideration of all levels of functioning and health and their determinants may be helpful in guiding program planning, interventions and health policy so as to optimize functional outcomes. In particular, key contextual factors such as community resources, family supports and the child's motivation are potentially modifiable, and therefore efforts to address personal and environmental obstacles may ultimately maximize a child's intrinsic functional potential. Current challenges to the adoption of a more holistic, client-centred approach to the evaluation of children's functioning and health will be a focus of this presentation.

Partie 1 de la conférence (english)
Partie 2 de la conférence (english)
Partie 3 de la conférence (english)

Top

Laurie Snider Ph.D., OT

School of Physical and Occupational Therapy, McGill University

Creation and Pilot Testing of the Cerebral Palsy Rehabilitation Knowledge Translation Tool: CP-Engine

Children with cerebral palsy (CP) represent a frequently treated client group. While resources have been invested in health research to create knowledge regarding the effectiveness of rehabilitation interventions for CP, new knowledge is not automatically incorporated into practice. A knowledge translation tool is required to help clinicians with a quick usable summary of the relevant literature.
Objectives: The overall objective is to develop and pilot CPEngine, a website designed to summarize the effectiveness of rehabilitation interventions for CP which students, administrators, clinicians can access from work and home. The purpose of this presentation is to report on the progress.
Methods:  The results of an exhaustive literature review of treatment interventions used by occupational and physical therapists provide the content of CPEngine. Two reviewers, each blinded to the others' results reviewed each article. The data pertaining to study methodology, identification of outcome measures, results, and final conclusions was collected. Then a quality rating score was assigned according to the Physiotherapy Evidence Database (PEDro) scoring system and the levels of evidence were summarized. Questions were created, eg: "Is hippotherapy effective for increasing function in children with CP?"
Results: Medline, CINAHL, Premed, PsycINFO, Cochrane library, Health Star, Eric, Pedro, OT Seeker and Current Contents databases have been searched from the earliest date each was established until the present. The results of 378 studies in 20 intervention areas are now being compiled.
Conclusion: This exciting new tool will bring intervention evidence to clinicians in an easily accessible manner.

Partie 1 de la conférence (english)
Partie 2 de la conférence (english)
Partie 3 de la conférence (english)


Félix Morin

Mon expérience de participation au Défi Sportif

Félix est un garçon de 12 ans très déterminé. C'est un passionné des sports comme le volleyball, le hockey, l'athlétisme, l'escrime et le football. Pendant l'année 2006, il a fait partie de l'équipe de football Cadet A du Collège Jean-Eudes. Ne pouvant pratiquer ce sport en raison de son handicap, il a tout de même participé aux pratiques en tant que spectateur et assistant coach. Il fait de la musculation pour développer sa force. Il a également eu la chance de faire du karaté, de la voile, de l'équitation, du ski adapté et du deltaplane. Porte-parole de Nous Aidons depuis sept ans, pour J'me fais une place en garderie depuis deux ans et pour le Défi Sportif, Félix est un communicateur hors pair qui ne cesse de surprendre et de charmer les gens par son enthousiasme et la justesse de ses mots.

Partie 1 de la conférence (français)
Partie 2 de la conférence (français)
Partie 3 de la conférence (français)

Top




Who are we? / Events / References / Research Projects / Related Links / Linking Agents / Contact Us
Membership / Members' Directory / Summer camps and respite care / Games and adapted sports equipment /
Assessment tools / Forum / Newsletter / Prematurity and interventionsClip-Research / Français